/>
Angélique Braise
Sophrologie

5 conseils pour vivre le déconfinement sereinement

Le  "retour à la vie normale" vous inquiète et vous ne vous sentez pas à l'aise? Sachez que vous n'êtes pas seul(e)s dans cette situation. 

Après plus de deux mois vécus en confinement, la limitation des activités, il est possible de ressentir  une anxiété liée au déconfinement. Cela se manifeste sous la forme d'une inquiétude de ne pas pouvoir, ou de ne pas vouloir, se ré-adapter aux routines et modes de vie d'avant.  Le confinement a pu également faitre naître des envies de changement divers,  de rythme, de carrière, de lieux de vie, de projets... 

Avant toute chose, sachez qu'il est entièrement normal de ressentir de l'anxiété, surtout après avoir vécu deux mois de profonds changements affectant nos vies professionnelles, familiales et sociales. Chaque changement d'habitudes, quel qu'il soit, nécessite un temps d'adaptation.  Aussi, je partage avec vous 4 conseils pour vivre au mieux cette période.

 

1) Mieux vivre le retour au travail:

Si vous avez été en télétravail pendant plusieurs mois, le retour au bureau peut nécessiter un temps de ré-adaptation. Si vous ressentez de l'anxiété, prenez un temps pour observer la cause de cette anxiété. Est-ce les inquiétudes liées à votre santé? les interactions avec vos collègues? Les transports? Une charge de travail différente?

Une fois que vous avez identifié les causes de cette anxiété, vous pouvez choisir petit à petit de prendre du recul par rapport à vos ressentis, afin de développer un état plus positif.

Par exemple, le saviez vous? Le lien social est essentiel pour la santé mentale. Vous pouvez ainsi considérer votre environnement de travail et les interactions avec vos collègues comme bénéfiques et essentielles à votre équilibre. Si la charge de travail est importante, n'hésitez pas à demander, organiser le partage ou la délégation de tâches afin de vous alléger. 

 

Même s'il n'est pas possible de changer certaines situations, vous pouvez choisir l'expérience que vous en avez.

 

2) Prenez un temps pour observer ce qui se cache derrière cette anxiété:

Si vous rencontrez des difficultés, verbalisez vos inquiétudes. Cacher, réprimer ou pire, se juger de ressentir de l'anxiété n'est jamais sain.

Chaque personne dans votre entourage, votre famille, vos supérieurs, collègues et proches, on vécu cette période avec certaines difficultés.

Pendant cette période de transition, n'hésitez pas à partager vos pensées, vos ressentis, mais également vos souhaits, vos besoins.

Les entreprises sont à l'écoute des besoins des salariés, aussi n'hésitez pas à faire part de suggestions de changement,  d'evolutions , améliorations dans l'organisation du travail. N'hésitez pas également à placer des limites quand à la charge de travail. 

Verbaliser ses pensées peut aider à retrouver de la confiance , tout particulièrement lorsque l'environnement extérieur est encore quelque peu chaotique. 

 

3) Concentrez-vous sur le moment présent:

 

C'est une compétence qui s'apprend au fur et à mesure des pratiques. Se concentrer sur l'instant présent est une technique formidable pour gérer l'anxiété. Pourquoi? Car l'anxiété est une forme de stress qui se manifeste à propos de l'inconnu et l'incertitude du futur. 

Lorsque nos pensées se concentrent sur ces peurs, les pensées s'emballent très rapidement, et ont cette facheuse tendance à imaginer "le pire du pire qui puisse arriver", ce qui crée beaucoup de stress. Une chose est certaine, personne ne peut prédire l'avenir, coronavirus ou non. Aussi, portez attention à ces mécanismes de pensées pour vous en détacher.

La sophrologie apprend à se concentrer sur l'instant présent. Vous pouvez vous entrainer à travers cet  exercice très simple, "le pompage des epaules":

 

  • Installez vous debout, le dos et la tête droite, les épaules relachés, vos bras le long du corps.
  • Les yeux fermés, observez les points de tensions dans votre corps, et serrez vos poings
  • Prenez une profonde inspiration par le nez, retenez votre respiration et effectuez des mouvements de haut en bas avec vos bras le long du corps, poings serrés

(L'action de pompage aide a oxygéner le cerveau)

 

  • Expirez par la bouche, ouvez vos mains et imaginez votre anxiete s'échapper de vos mains
  • Répétez cet exercice autant de fois que nécessaire pour évacuer vos tensions

 

4) Se créer de nouveaux repères:

 

Se créer de nouveaux repères, des habitudes bien-être permettent de créer une sensation de contrôle dans ces temps de changement et de ré-adaptation. Ces repères peuvent être: une tasse de thé à une heure précise, une marche courte, prendre 10 minutes afin de faire une pause respiration, observer un objet sur son bureau pendant quelques minutes et laisser libre court à ses pensées...

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.